Actualités

Nouveautés

Un fabricant de feuilles d’aluminium prélaquées souhaite traiter ses eaux de nettoyage plus efficacement

Une entreprise suisse d’envergure, spécialisée dans l’application de peinture en continu sur aluminium («  coil coating »), génère des eaux de nettoyage lourdement contaminées par les traitements de surface. Le client traite ses eaux usées au moyen de 4 produits chimiques, mais n’obtient que des résultats mitigés. Il souhaite limiter le nombre de réactifs et observer des effets probants.

Afin d’identifier les polluants, NISKAE a effectué une analyse de laboratoire détaillée sur un échantillon d’eau usée. Les données précises ont notamment révélé de fortes présences d’aluminium (314,5 mg/l), de phosphore (67,08 mg/l) et de zinc (5,19 mg/l) dans les eaux de nettoyage. Alors que les normes sont respectivement fixées à 1 mg/l, 30 mg/l et 0,5 mg/l, le processus d’épuration exigeait une expertise pointue et des produits ultra-performants. 

NISKAE a spécialement mis au point 2 réactifs efficients en très faibles quantités. La quantité de produits nécessaires au traitement est passée de 12 tonnes à 1 seule tonne par an ! L’eau traitée de l’entreprise est désormais parfaitement claire et satisfait tous les critères d’admissibilité. 

Nos formulations coagulantes et floculantes répondent à des standards élevés en matière de sécurité et de rendement. La protection de l’environnement et l’optimisation des procédés étant essentielles au client, nous sommes heureux de contribuer concrètement à ses démarches.

Traitement chimique d'une eau chargée en aluminium, phosphore et zinc
Traitement chimique d’une eau chargée en aluminium, phosphore et zinc